Game Catalog

Here is a list of games sorted according to your search criteria or randomly.

Legend :

Relevant (above 80%)
Moderately relevant (between 80% and 40%)
Not very relevant (less than 40%)

Number of results: 122

"Il s'agit d'un jeu de rôle qui mobilise 13 à 15 joueurs. Chaque joueur prend le rôle d'un protagoniste du conflit environnemental qui va servir de trame au déroulement du jeu. Je jeu est structuré par 25 fiches rédigées. Chaque fiche est attribuée à un des protagonistes. Chaque joueur doit incarner l'action qui est décrite dans la fiche et doit lire ou réciter le texte de la fiche. Chaque fiche est numérotée pour donner la parole successivement la parole (le rôle) à chaque joueur en suivant l'ordre numéroté des fiches. L'animateur présente le contexte un agriculteur qui a un projet d'extension d'une porcherie, et le jeu démarre. Le jeu permet de montrer la diversité des acteurs en jeu, la réglementation des ICPE, le processus de demande d'autorisation d'exploitation d'une ICPE, la diversité des dispositifs de contestation (manifestation de rue, pétition, article de presse, jugements de différents tribunaux). S'ensuit une discussion qui permet de revenir sur différentes thématiques : le droit en action, les biens communs, la mise en œuvre des politiques publiques, l'analyse coûts/bénéfice, le principe pollueur payeur, les externalités, etc. Il faut compter 25 minutes pour jouer et 15 minutes de débriefing soit au total 40 à 45 minutes"

"Je ne peux pas envoyer d'éléments de description car le jeu est en cours de construction. Le but du jeu est en lien avec la question que collectivement le groupe a choisi de traiter avec un jeu. « Quels sont les chemins possibles pour la mise en place d'une gestion concertée de la maîtrise des principaux bioagresseurs du blé (septoriose, vulpin et ray grass), dans un contexte de résistances aux produits phytopharmaceutiques, de perte de diversité des modes d'action autorisés et de réduction de l'usage des produits phytopharmaceutiques » ? A travers le jeu, on voudrait faire réfléchir les participants, collectivement et sur des temporalités plus longues, à l'intérêt d'alterner/mélanger les molécules, les programmes de traitement, les types de variétés, les pratiques. L'idée c'est de voir comment on peut réfléchir à une co évolution avec les maladies et les mauvaises herbes."